Cirsium arvense : Arrêté préfectoral contre le chardon des champs

Un arrêté préfectoral en date de ce 23 février 2018 vient de rendre obligatoire la lutte contre le chardon des champs ou « Cirsium arvense » sur le territoire de la région Centre – Val de Loire dans les espaces publics mais aussi privés.

Le Préfet considère que cela est nécessaire pour trois raisons : le développement et l’extension du chardon des champs sur les espaces délaissés de bords de voirie, chantiers, friches, jachères, parcelles agricoles ; le préjudice économique important que subissent les exploitants agricoles en cas de développement dans les cultures et les

 

prairies ; l’intérêt d’une lutte coordonnée sur l’ensemble du territoire régional, simultanément en zones agricoles et non agricoles.

L’intervention doit nécessairement avoir lieu avant que les bourgeons floraux ne s’ouvrent, et toute disposition sera prise pour empêcher la montée à graines et l’essaimage. La destruction mécanique ou thermique sera privilégiée. Par défaut, en cas d’intervention avec des produits phytopharmaceutiques, les préconisations de l’autorisation de mise sur le marché (AMM), de l’arrêté du 4 mai 2017 et des arrêtés préfectoraux pris en application de son article 1er, susvisés, seront respectées.

Attention, toute infraction au présent arrête constitue une infraction à l’article L.251-8 du code rural et de la pêche maritime, réprimée conformément au II de l’article L.251-20 du même code.

Publicités